Articles

Match de football profs-élèves 2019

Par STEPHANE DESCAMPS, publié le jeudi 20 juin 2019 14:34 - Mis à jour le jeudi 20 juin 2019 14:54
image2.jpeg

Le mardi 18 juin s’est déroulé le traditionnel match de football profs-élèves du LYPSO. Organisé par Stéphane Descamps et Sébastien Bertin, tandem habitué à l’exercice, cette manifestation sportive s’est tenue avec le concours de la municipalité d’Ecques. Philippe Fosse, arbitre et dirigeant du club, est venu cette année en renfort pour diriger le récital découpé en trois actes de trente minutes.

 

 

La formation lycéenne, composée d’un binôme industriel inédit en électrotechnique et carrosserie, était cueillie à froid dès les premiers instants, Thomas Chevalier déflorant la marque d’une frappe lointaine. Logan Bultel, après avoir éliminé son vis-à-vis sur le flanc gauche, ne se faisait pas prier pour ouvrir son compteur. Les deux buteurs, pensionnaires de Ligue dans leurs clubs respectifs de Tatinghem et Enquin-Les-Mines, faisaient bien mieux que compenser l’absence de leur capitaine : Francis Fay a dû en effet déclarer forfait suite à une blessure de dernière minute. L’attaque triphasée Ulric Epome, Aurélien Hadoux et Quentin Bronet se montrait quant à elle trop imprécise dans le dernier geste pour inquiéter Tristan Bouteiller, qui court-circuitait toute tentative et gardait sa cage inviolée. 2-0 à l’issue du premier tiers-temps.

Fabien Zanetta, coach-adjoint au club de Lumbres reconverti en libéro pour l’événement, regrettait le manque de finition de ses partenaires enseignants. « On va le regretter ! » s’exclamait-il. Pierre-Antoine Klein et Jérémy Holard se montraient en effet dangereux aux abords de la surface mais sans toutefois conclure.

Et ce qui devait arriver arriva : le geôlier carrossier Mathieu Denecker empêchait le score de prendre de l’ampleur, tandis que Dimitri Saint-Martin, bien servi par Nicolas Berquez, profitait des errements défensifs et d’un manque de communication de ses adversaires pour réaliser le coup du chapeau et redonner l’avantage aux élèves. Jean-Marc Bidaud et Franciszek Isglik qui avaient jusque là tenue leur rang avec autorité étaient sonnés : 2-3 à la fin de la seconde période. Ni la rentrée de Régis Aoumat aux avant-postes, ni les montées de Tony Dussutour et Alexandre Fayon ne permettaient d’inverser le cours du match.

La persévérance finissait enfin par payer durant le dernier round : Logan Bultel prenait ses responsabilités pour revenir à un score de parité. Durant les arrêts de jeu, le match s’emballait : Michel Graff, après avoir faussé compagnie à son garde du corps, pensait avoir porté le coup de grâce aux élèves mais Thomas Segond lui répondait du tac au tac d’une magistrale reprise de volée. Lors de l’ultime action, le défenseur Rémy Baron secondait son portier sur sa ligne évitant ainsi la douche froide aux professeurs. Score final 4-4.

 

 

Après le coup de sifflet final, les bénévoles du F.C. Ecques-Heuringhem, qui avaient mis les petits plats dans les grands, proposaient à leurs hôtes un pot de l’amitié et un barbecue. Tous les protagonistes ont ainsi pu refaire le match et débattre des performances de leurs homologues féminines.

Commentaires

Aucun commentaire